Lancy-Bachet

Services

Ouverture de la gare 

Lundi au vendredi : 04h50 – 01h30

Samedi – Dimanche : 24h/24

 

Automate billets CFF

Espace attente

Parking à vélo

Distributeur de snacks et boissons

 

Retrouvez plus d'informations ici

 


 

Personnes en situation de handicap

Is the station adapted to the type of disability ?Is there a help desk ?
Handicap Moteur
Yes
Helpdesk not available
Handicap Visuel
Yes
Helpdesk not available
Handicap Auditif
Yes
Helpdesk not available
Handicap Mental
Yes
Helpdesk not available

Retrouvez plus d'informations ici

 


 

Pôle d'échanges

 

La gare de Lancy-Bachet est desservie par plusieurs lignes :

 

Léman Express : Lignes L1 à L4 vers Genève/Coppet et Annemasse, Evian-les-Bains, Annecy et St-Gervais-les-Bains-Le Fayet

Le réseau Transports Publics Genevois (TPG) : Lignes 12, 18, 23 42, 43, 46, 62, D

Car Région Haute Savoie, Transalis : Ligne T72

 

© État de Genève


 

Outre les quatre trains du Léman Express, la gare de Lancy-Bachet est également l’une des plus grandes plateformes multimodales de la ville.

 

© Lémanis

 


 

Activités

Proche des gares de Lancy, la ferme de la Chapelle : Espace d’art situé dans le quartier de La-Chapelle, au-dessus de Bachet-de-Pesay, la Ferme de la Chapelle présente annuellement cinq expositions d’art contemporain, ponctuées de performances, concerts, lectures, conférences ou ateliers.

Adresse : Route de la Chapelle 39 - 1212 Grand-Lancy

Horaires : mardi à dimanche de 14 h à 18 h et sur rendez-vous

 

© Lémanis

Retrouvez plus d'informations et d'activités ici

 


 

Le saviez-vous ?

Pour la mise en service du Léman Express, 14 km de voies ferrées, de tunnels et de ponts ont dû être construits et 5 nouvelles gares ont dû être érigées sur le territoire du Canton de Genève. Ce chantier historique est connu sous le nom de CEVA (Cornavin – Eaux-Vives – Annemasse).

 

La halte de Lancy-Bachet est implantée au cœur d’un nœud stratégique : l’entrée sud de Genève. Elle permet un contact avec l’ensemble des quartiers environnants (Carouge, La Chapelle, Grand-Lancy) et donne accès au stade de Genève. Longs de 220 mètres, ses quais se situent à 16 mètres sous le niveau du sol.

Le groupement Ateliers Jean Nouvel, en charge du concept architectural des nouvelles gares CEVA, les a habillées de lumière. Bien qu’elles soient toutes de formes et de tailles différentes, les gares ont été unifiées à travers un même matériau : la brique de verre. Ainsi, elles sont reconnaissables au premier coup d’œil ! Utilisé comme élément de paroi, de plancher ou de toiture, ces briques laissent filtrer la lumière naturelle. À Lancy-Bachet, grâce à cette transparence, l’éclairage du jour descend jusqu’aux quais souterrains.

Construite il y a cinquante ans, la piscine de Marignac est aujourd’hui classée monument historique. Elle est l’œuvre des architectes Georges Brera, Pierre Nierlé et Paul Waltenspühl. Bâtie entre 1967 et 1968, elle place les nageurs dans un amphithéâtre minéral situé en dessous du niveau du sol, à l’abri des bruits de la cité. Le béton, très apprécié à cette époque, est ici roi et le plongeoir semble sortir de terre comme une gigantesque sculpture. La piscine, placée entre la route principale et la ligne de chemin de fer, a relevé du vrai défi architectural.

« Mire » est un programme d'art public imaginé par le Fonds cantonal d’art contemporain (FCAC) en collaboration avec le Centre d'Art Contemporain de Genève et l'office de l'urbanisme, avec la coopération des CFF. D’une ampleur sans précédent, il permet la diffusion d’œuvres d’images en mouvement dans l’espace public.

Le projet consiste en un parcours artistique d’œuvres audiovisuelles d’artistes suisses et internationaux, intégrées dans l’architecture des gares de Jean Nouvel.

Mire est unique de par son orientation autour d’œuvres vidéo sur une ligne de transport. Pour la première fois, un tel dispositif accueille une programmation renouvelée sur une période de dix ans, à des rythmes variables. Il s’agit ainsi d’une forme de construction évolutive et en images de l’espace des gares.

Oeuvre de Matthew Lutz-Kinoy, Goat of Paradise, installation vidéo, 1er écran 12'20'', 2e écran, 2021. Œuvre produite pour Mire par le Fonds cantonal d'art contemporain, Genève.

© Serge Fruehauf


 

Une remarque, un lieu à faire découvrir ?  

Contactez-nous