Les partenaires du Léman Express

Un financement franco-suisse. Les CFF et la Région Auvergne-Rhône-Alpes ont investi près de 500 millions de francs suisses (quelques 460 millions d’euros) dans les 40 trains du Léman Express.

La modernisation de l’infrastructure et la construction de la nouvelle ligne CEVA, qui donne au Léman Express sa dimension transfrontalière, coûteront près de 2 milliards de francs (environ 1,8 milliard d’euros), financés par les deux Etats, les commanditaires franco-suisses du trafic régional, les collectivités territoriales, avec le soutien de l’Union européenne.

Les défis du Léman Express

La mise en service du Léman Express est un énorme défi pour les exploitants CFF et SNCF, et ce à plusieurs niveaux : en termes de matériels roulants, mais également en termes d’offre transfrontalière et de réalisations d’infrastructures d’ampleur, tel que le CEVA.

Le plus grand réseau régional transfrontalier d’Europe répond à la volonté des autorités organisatrices que sont la Région Auvergne-Rhône-Alpes, les Cantons de Genève et Vaud et l'Office Fédéral des Transports visant à améliorer la mobilité et la qualité de vie des habitants du bassin franco-valdo-genevois.

Les défis du Léman Express